Votre espace personnel

Connectez-vous à votre espace personnel en renseignant les champs ci-dessous.

Actualités à la une

21/07/2014

Editorial du 21 juillet 2014
La prochaine rentrée riche en événements et en projets

Chers lecteurs,

 

Cette dernière newsletter avant les congés d’été est l’occasion de vous remercier de votre fidélité. Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre les informations que nous publions à travers ce média. Nous en sommes extrêmement satisfaits.

 

Initiateur et coordinateur du Pacte pour l’Emploi des personnes handicapées en Entreprises Adaptées, l’UNEA tient à voir les engagements de ce dernier se concrétiser et même se développer. Le projet de loi de règlement 2013 indique que les créations d’emplois dans le secteur adapté sont importantes (+ 1760 depuis 2012). Cette dynamique de création est sans cesse freinée par le manque de suivi statistique qui a conduit au gel des engagements du pacte 2012-2014 pour la dernière année d’application.

 

Et pourtant, le retour sur investissement pour la collectivité n’est plus à prouver : la réactualisation de l’étude KPMG pour l’UNEA réaffirme que les aides publiques déployées constituent un investissement porteur pour la collectivité : chaque euro investi par la collectivité publique lui est retourné sous formes de recettes fiscales et sociales.

 

De surcroît, la qualité de l’emploi en Entreprise Adaptée est indéniable. C’est une des grandes avancées de la loi de 2005 d’avoir donné aux salariés en situation de handicap des Entreprises Adaptées les mêmes droits qu’à tous les autres salariés (salaires, conventions collectives, régime de complémentaire santé, de prévoyance….). Les Entreprises Adaptées permettent à 30 000 salariés dont 24 000 en situation de handicap de retrouver un emploi stable (91% en CDI). Elles contribuent au retour à l’emploi des seniors (36% de leurs embauches) et aux personnes touchées par le chômage de longue durée. Les efforts de professionnalisation du secteur sont également très importants. Si 75% de leurs salariés en situation de handicap sont sans qualification, les Entreprises Adaptées consacrent aujourd’hui plus de 3.2% de leur masse salariale pour accompagner la montée en compétences de leurs salariés.

 

Grace au soutien de l’Etat, les Entreprises Adaptées ont développé leurs effectifs de 8.8% depuis 2010. Il faut continuer à soutenir nos structures en accordant un véritable plan de développement au secteur adapté. Les Entreprises Adaptées sont créatrices de richesse et d’emplois durables pour une population qui est aujourd’hui victime d’un taux de chômage double du reste de la population.

 

C’est dans cette optique que l’UNEA souhaite donc être activement associé à la préparation des travaux de la 3ème Conférence Nationale du Handicap.

 

La rentrée sera également l’occasion pour nous de donner un nouvel élan au développement des trois projets que l’UNEA élabore depuis plus d’un an :

- le projet RSEA démarrera ave une première session d’accompagnement

- le projet UNEA Grandes Régions se mettra en place sur une première région au dernier trimestre. Le découpage initial que nous avions proposé s’adaptera à la nouvelle carte du découpage territoriale en discussion actuellement à l’assemblée.

- l’Observatoire des métiers et des compétences entrera dans sa phase de production des premiers livrables

 

Nous vous donnons donc rendez-vous dès le mois de septembre pour travailler dans ce sens.

 

La prochaine newsletter de l’UNEA paraitra le 2 septembre prochain.

 

Je vous souhaite à tous de bonnes vacances.

 

Jean-Marc Froger

Le Président de l'UNEA

07/07/2014

La filière Prestations Administratives et tertiaires lance ses projets

 Lancée cette année, la filière « Prestations Administratives et tertiaires » de l’UNEA, animée par Benoit Pontroue, dirigeant de SOCIA 3 et Nathalie Gerrier, gérante de Handirect, s’est réunie pour la première fois dans les locaux du siège à Paris vendredi 5 juillet. 

 
Autour de Fadélah Benouaret, responsable des filières à l’UNEA, et Nathalie Gerrier, les participants ont échangé sur, notamment, l’écoute du client pour créer de nouvelles prestations, la connaissance mutuelle pour une meilleure cotraitance et le partage des informations entre membres de la filière afin de mieux appréhender l’environnement économique. 
 
Les membres présents souhaitent que les Entreprises Adaptées de la filière :
- remontent les informations des syndicats professionnels dont ils font partie,
- partagent les outils et logiciels utilisés,
- soient formées sur la certification ISO 26000,
- proposent aux donneurs d’ordre des services de cotraitance.
 
Les Entreprises Adaptées sont invitées pour la prochaine réunion de la filière qui se tiendra à Paris le vendredi 10 octobre. 
 
 
 
30/06/2014

La Filière Propreté pour la mise en œuvre des engagements du benchmark

La filière « Propreté et services associés » s’est réunie à Paris jeudi 26 juin dernier au siège de l’UNEA.

Sous l’animation de Gilbert Epplin, une dizaine d’Entreprises Adaptées se sont retrouvées pour cette réunion destinée à se fixer le calendrier des rencontres trimestrielles et à préciser les contours et les objectifs que la filière souhaite développer. 

 

Fadelah Benouaret a pu présenter les résultats d’une enquête sectorielle menée auprès des Entreprises Adaptées. 

 

Lors de l’enquête préliminaire, il est apparu que les attentes des membres sont en parfaite adéquation avec les  objectifs de la filière, ce qui permettra de poursuivre la continuité des actions.

 

Les projets  se développent  autour des thèmes suivants :

- La politique RSE et le développement durable : utilisation de produits « verts » pour la protection des salariés et de la nature, le style de management pour le respect des salariés, la pénibilité au travail, les risques psychosociaux, les moyens de déplacements avec les véhicules propres et bien plus encore ;

- La formation du personnel et le développement des compétences : l’accès à la VAE, la RAE, la RSFP pour la valorisation des savoirs faire et compétences du personnel en situation de handicap en cherchant des formations accessibles en termes de niveau et de durée ;

- La poursuite du Benchmark avec un objectif de  présentation d’une Entreprise Adaptée à tour de rôle par chaque participant qui pourra expliciter les spécificités métiers et organisationnelles de sa structure : les logiciels de planification des interventions, les outils de gestion propre à chaque Entreprise Adaptée, les nouvelles technologies, les GME, la gestion de l’absentéisme, le mode de communication de l’établissement, les temps partiels

- la visite du salon de la propreté de Paris en avril prochain, les connexions avec les CCI et la fédération professionnelle (FEP) et bien d’autres points.

 

La prochaine réunion a été fixée à Mulhouse, le jeudi 30 octobre à l’Entreprise Adaptée Les Ateliers SINCLAIR 

 

L’animateur de la filière a remercié les membres présents qui n’ont qu’un souhait : faire participer plus d’Entreprises Adaptées à cette filière qui représente une activité courante des EA et pouvoir, avoir des membres sur  l’ensemble du territoire.

 
23/06/2014

Le Congrès annuel de l'UNEA à Toulouse : mise en perspective des collaborations entre le secteur adapté et ses partenaires

Plus de 200 personnes étaient présentes au Congrès annuel de l’UNEA qui s’est tenu à IUCT Oncopole de Toulouse les 18 et 19 juin. 

 

Sur le thème « Entreprises Adaptées : développeurs d’intelligence collaborative », les congressistes ont assisté à une journée d’échanges, animée par Jérôme Odon, gérant de ADEO Conseils, sur les collaborations possibles entre le secteur adapté et les grands comptes ainsi que sur le savoir-faire et le professionnalisme des Entreprises Adaptées.

 

Au travers plusieurs témoignages aussi bien de partenaires que de dirigeants, les échanges ont pu démontrer comment, face à la demande des donneurs d’ordre, les réponses sont apportées par les Entreprises Adaptées. 

 

Les perspectives de développement sont en grande partie liées à l’évolution des compétences dans les Entreprises Adaptées. Du coup, les secteurs possibles d’intervention dépassent les seuls métiers de base (informatique, dématérialisation….).

 

L’Observatoire des métiers et des compétences en Entreprise Adaptée a pour objectif d’apporter une réponse à cette problématique et de dessiner quels seront les métiers des Entreprises Adaptées de demain.

 

L’UNEA tient à remercier toute l’équipe organisatrice de ce congrès qui a travaillé avec Stéphanie Benaroc : l’ensemble de l’équipe de l’UNEA, Jean Marc Mandret, Laurent Carrère et tous ses collaborateurs, l’ensemble des intervenants qui ont témoigné sur cette journée, et Jérôme Oddon pour la qualité de son animation.

 

Nous sommes fiers également de vous avoir permis de déguster des spécialités locales et de vous avoir remis à chacun d’excellentes friandises produites par l’Entreprise Adaptée de la Biscuiterie des Cazes à Saint Affrique.

 

Le congrès s’est conclu par une très dynamique intervention de Daniel Herrero qui a conquis et captivé la salle. A l’issu de son intervention, la convivialité a été mise à l’honneur par un superbe repas sur les bords de la Garonne à l’espace du Bazacle.

 

Photos ©Lionel Ruhier
 
 
06/06/2014

COMMUNIQUE DE PRESSE
Les Entreprises Adaptées ont créé 1157 emplois en 2013

Les chiffres viennent d’être publiés dans le projet de loi de règlement 2013 : le budget de l’Etat a permis de financer, en moyenne sur l’année, environ 20 990 aides au poste en Entreprises Adaptées alors qu’en 2012, 19 833 avaient été financés. 

 

La création d’emploi dans le secteur est donc importante :

- + 1157 en 2013

- + 603 en 2012

 

Un dynamisme soutenu

Ce chiffre prouve que la dynamique des Entreprises Adaptées reste très soutenue (5,9% de créations d’emploi sur 1 an) et que le Pacte pour l’Emploi était primordial pour accompagner le développement des Entreprises Adaptées. De 2006 à 2011, le budget des Entreprises Adaptées s’était effrité passant de 20 000 postes à 19 536.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La sous consommation structurelle correspond à la sous consommation du budget liée à la rigidité du dispositif et aux difficultés de redéploiement entre région.

 

 

 

L’UNEA ne peut donc, une nouvelle fois, que déplorer le manque de suivi statistique de la consommation réelle des postes en Entreprise Adaptée qui a conduit au gel de la création des 1000 derniers postes du Pacte pour l’Emploi. La conséquence directe est que les Entreprises Adaptées risquent de se retrouver dans la même situation que lors de l’exercice 2011 où la pénurie de financement avait cassé la dynamique de développement de l’emploi.

 

Un retour sur investissement gagnant 

La réactualisation de l’étude KPMG révèle que les aides publiques déployées constituent un investissement porteur pour la collectivité.

 

L’étude a déterminé qu’à partir d’une rémunération égale à Smic + 1,4%  de toute personne handicapée travaillant dans une Entreprise Adaptée, chaque Euro investi par la collectivité publique lui est retourné sous forme de recettes fiscales et sociales.

 

Une qualité d’emploi indéniable

La qualité de l’emploi en Entreprise Adaptée n’est plus à prouver. Elles permettent à 29 000 salariés dont 23 000 en situation de handicap de retrouver un emploi stable (91%  en CDI). Les Entreprises Adaptées contribuent au retour à  l’emploi des seniors (36 %  de leurs embauches) et aux personnes touchées par le chômage de longue durée (inactivité de 12 mois sur les 18 derniers mois : 45 %  des recrutements).

 

Les efforts de professionnalisation du secteur sont également très importants. Si 75% de leurs salariés en situation de handicap sont sans qualification, les Entreprises Adaptées consacrent, aujourd’hui, plus de 3.2% de leur masse salariale pour accompagner la formation de leurs salariés.

 

Les constats, les attentes du secteur adapté

Grâce au soutien de l’Etat, les Entreprises Adaptées ont développé leurs effectifs de 8,8% (environ 2000 emplois) depuis 2010. Il faut continuer à soutenir ces structures en accordant un vrai plan de développement au secteur adapté. Les Entreprises Adaptées sont créatrices d’emplois durables pour une population qui est aujourd’hui victime d’un taux de chômage double du reste de la population. 

 

L’absence de suivi administratif national a cependant fait cruellement défaut dans la programmation budgétaire et a freiné la création d’emplois. Une nouvelle fois en 2013, certains postes en Entreprises Adaptées n'ont pas été financés. Le budget 2014 est sous doté. Afin d’éviter cette dérive, il est fondamental que la DGEFP possède et partage des données fiables de consommation du budget. Il est également capital de pouvoir tenir compte de la croissance des emplois pour batir le budget 2015.

 

la place de marché UNEA

Entreprises et administrations,
rencontrez les Entreprises Adaptées
sur www.unea.fr.

  • Déposez vos demandes de prestations
  • Consultez les réponses des Entreprises Adaptées
  • Consultez les demandes de prestations*

* Réponses réservées aux adhérents

Nos partenaires