Editorial

Congrès 2022 - un très bon cru

Publiée le 27 Juin 2022 par Sébastien CITERNE
Regards croisés de Sébastien Raynaud, Président de l'UNEA, et Sébastien Citerne, Délégué Général, sur l'édition 2022 de notre Congrès

L’UNEA a tenu son congrès du 15 au 17 juin à Lille après deux années de report du fait de la crise sanitaire. Quels sont vos premiers sentiments par rapport à l’événement ?

Sébastien Raynaud :

Tout d’abord la joie de se retrouver physiquement, de quitter le monde de la visioconférence et de pouvoir réfléchir ensemble. Nous avons rencontré plus de 210 dirigeants, partenaires, invités. Cela faisait 3 ans pleins que nous ne nous étions pas revus dans une telle configuration. Quel plaisir d’échanger, de s’informer de partager des retours d’expériences sur la vie des entreprises, leurs projets, leurs réussites, leurs difficultés.
C’est vraiment ce genre d’événement qui permet de faire réseau.

Sébastien Citerne : 

Nous avons pu profiter d’un temps magnifique pendant ces trois jours et le site que nous avions choisi a participé à la pleine réussite de l’événement. Il est vraiment symbolique et se prête bien à la caractéristique des Entreprises Adaptées :  EuraTechnologies est née sur une friche textile qui s’est aujourd’hui transformée en site d’excellence et d’innovation : les startups, les entreprises de la nouvelle technologie y sont aujourd’hui accueillies et se développent. Cet incubateur est très enrichissant et caractérise bien les Entreprises Adaptées : agilité, résilience, innovations, inventivité, collaborations….

Quelles sont les principales thématiques qui ont été abordées pendant ces 3 jours ?

Sébastien Raynaud :

L’idée était dans un premier temps de pouvoir se poser et analyser les 3 années qui se sont écoulées depuis notre dernier colloque de Paris en 2019. Entre temps, nous avons vécu de nombreux événements : la mise en œuvre d’un nouveau cadre d’intervention pour les Entreprises Adaptées, la traversée de deux années de crise sanitaire et une fin d’année 2021 et un début d’année 2022 impactées par une crise d’approvisionnement en matière première et de flambée des prix de l’énergie. Sur cette période, malgré les difficultés, nos structures ont su s’adapter et coopérer pour continuer à se développer et créer de l’emploi pour des personnes en situation de handicap.

Sébastien Citerne : 

Nous avons également abordé la question de l’accompagnement et des bonnes pratiques au sein des Entreprises Adaptées. Comme a pu le montrer Saphia Larabi de l’Observatoire de la Fabrique Spinoza, elles consacrent de nombreux projets et de nombreux moyens pour assurer une qualité d’accompagnement depuis des années. Si elles ont été très impactées par la crise sanitaire, elles ont su rapidement rebondir et adapter leurs méthodes d’accompagnement et de management afin de poursuivre les activités le plus sereinement et naturellement possible dans la crise sanitaire. Dans le même temps le lancement des expérimentations CDD Tremplins et EATT ont pu créer de nouvelles dynamiques partenariales et territoriales.

Le Congrès annuel, c’est également un événement statutaire de l’association UNEA. Quel est la dynamique de vie du réseau au sein de l’UNEA ?

Sébastien Raynaud :

Nous tenons en amont de notre Congrès, l’Assemblée Générale ordinaire de notre association. C’est l’occasion de présenter à nos adhérents l’ensemble des actions qui ont été menées et engagées en 2021. En 2021, notre taux de représentativité approché les 75 %, c'est une belle réussite. C’est un moment important pour faire vivre notre institution et présenter la mobilisation de la gouvernance et des équipes salariées. C’est aussi l’occasion de renouveler par tiers les membres de notre Conseil d’Administration. Je tenais à remercier personnellement les deux administrateurs sortants, Alexandre Miailhe de Saprena et Manuel Bonnet de Fastroad, pour le temps qu’ils ont consacré à notre institution. Nous sommes heureux d’accueillir Sébastien Nowitski des Ateliers du Rouergue et Sandrine Delhemmes de Fastroad pour prendre le relais et pour accompagner les projets de l’UNEA. L’Assemblée Générale s’est tenue dans une bonne ambiance et l’intégralité des résolutions ont été prises à l’unanimité.

Sébastien Citerne : 

Ce temps statutaire est important. Il permet aux équipes (gouvernance et salariés) de retracer les actions de l’UNEA sur sa dimension politique et lobbying (rencontre avec les ministères, avec l’administration, avec les parlementaires...) et de valoriser les projets menés en région par les chargés de missions et les équipes de l’UNEA : de nombreuses actions sur les thématiques du recrutement et du sourcing, du développement des compétences, de la professionnalisation et du processus RH, du développement économique, de la coopération ont ainsi pu être présentées. L’idée induite étant de capitaliser sur ces actions et de pouvoir les essaimer sur les autres territoires. Nous avons également pu remercier l'engagement de 4 militants qui ont donné de leur temps pour développer le modèle de l'Entreprise Adaptée : Sylvie Cheynel, Bruno Darry, Sylvain Dupic et Laurent Fiszbin.

Quels sentiments avez-vous après cette manifestation ?

Sébastien Raynaud :

Un sentiment de reconnaissance : je tenais personnellement à remercier l’intégralité des participants aux tables rondes, aux ateliers du jeudi et du vendredi pour la qualité des échanges et la pertinence des débats. Le vendredi matin, les salles étaient complètes et cela témoigne bien de l’intérêt des dirigeants pour les thématiques abordées. Je voudrais remercier également nos partenaires institutionnels et économiques, les représentants de la DGEFP et le magistrat de la Cour des comptes qui étaient présents et qui ont largement échangé avec les congressistes. Nous avons également eu la chance d’avoir une très belle intervention de Philippe Dessertine qui a réussi l’exercice de pédagogie et de vulgarisation des enjeux à venir pour les Entreprises Adaptées vis-à-vis du contexte économique global mais aussi de l’opportunité de s’appuyer sur les forces de notre modèle. Je pense que le Congrès 2022 est un très bon cru dans l’histoire des Congrès de l’UNEA.

Sébastien Citerne : 

Un sentiment de travail bien accompli par l’ensemble des équipes de l’UNEA. Il n’était pas évident de se remobiliser sur un grand événement, nous avions un peu perdu la main après deux reports consécutifs. Mais la forte implication de l’ensemble de l’équipe, tant sur l’organisation logistique que sur la préparation des thématiques et des ateliers, la relation avec les équipes organisationnelles et techniques d’EuraTechnologies ont fait de Ces trois jours une belle réussite. Les échanges et les retours des congressistes sont très encourageants. Et, en plus, nous avons réussi à faire découvrir les spécialités culinaires nordistes (notamment le weslh) et ce sous une température proche de celle de l’île des Embiez.

 

 

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir