Editorial

Edito de rentrée

Publiée le 03 septembre 2019 par Sébastien CITERNE
Voilà maintenant un peu plus d’un an (12 juillet 2018) que l’engagement national « cap vers l’entreprise inclusive » a été signé. Plus de 8 mois que le nouveau cadre d’intervention des Entreprises Adaptées se met en place.

Aujourd’hui, les difficultés inhérentes à la mise en œuvre de tels changements s’estompent. Tous les textes sont publiés. L’ASP semble avoir réglé les différents problèmes rencontrés (liés aux conflits de dates, à la régularisation des dates RQTH...).   Les situations de blocage des paiements des aides au poste semblent résolues.

Les dirigeants vont maintenant pouvoir concentrer leurs énergies sur le projet de leur entreprise adaptée. Ils vont pouvoir s’approprier et mettre en œuvre plus sereinement les expérimentations. La tendance est bonne : le nombre d’entreprises adaptées qui se lancent dans les expérimentations ne cesse de croitre. Nous atteindrons bientôt les 1000 postes potentiels pour des salariés en situation de handicap en CDD Tremplin. Il reste encore de la marge pour atteindre les enveloppes qui nous sont allouées. Si vous avez un projet de développement en cours de réalisation, n’hésitez donc pas à envisager la possibilité d’expérimenter cette nouvelle forme d’accompagnement des salariés.

L’Expérimentation EATT, lancée courant juillet, devrait voir les premières demandes d’agrément arriver d’ici la fin de l’année. L’UNEA travaille à rentre favorable les conditions d’accès à cette expérimentation. Des premiers contacts fructueux ont été pris avec différents acteurs. Le partenariat que nous avons conclu avec la Fédération des Entreprises d’Insertion (FEI) ouvre aux Entreprises Adaptées adhérentes à l’UNEA l’accès au fond de garantie GARAN’TTi géré par la FEI, France Active et le Crédit Coopératif. Ce partenariat permettra donc de ramener le niveau de la garantie bancaire autour de 40 k€ (alors que la garantie classique s’élève à 127 k€ pour l’exercice 2019)

Côté recrutement, la boite à outil parue cet été doit permettre de fluidifier les recrutements au sein des Entreprises Adaptées. La réussite de l’engagement national réside à mettre en relation les personnes en situation de handicap sans emploi ou qui risque de perdre leur emploi en raison de leur handicap avec les Entreprises Adaptées. La coopération renforcée entre les entreprises adaptées et les acteurs du SPE (Pole Emploi, Cap emploi et les missions locales) est capitale. Nos chargés de mission régionaux ont déjà énormément œuvré sur le terrain pour rapprocher les différents acteurs et rendre plus efficient le processus de recrutement. L’UNEA poursuivra cet effort.

Nous allons également lancer dans un second tour de France qui débutera le 10 Octobre prochain à Pau. Au sein de 15 villes, nous souhaitons mobiliser tout l’écosystème proche de l’Entreprise Adaptée. Nous mobiliserons les acteurs économiques de vos territoires afin de créer des espaces d’échanges et d’interconnaissance. Ces « mini » salons seront l’occasion de valoriser vos savoir-faire, vos compétences, vos capacités de développement. Les acteurs de l’emploi seront également invités afin de créer toutes les synergies possibles favorables aux nouvelles opportunités de développement. Soyez attentif à nos communications afin de repérer les étapes de ces rencontres.

Vous le voyez, en cette rentrée, nous restons fortement mobilisés pour que cette réforme soit une véritable opportunité de croissance pour les entreprises adaptées au service de la mise à l’emploi des personnes en situation de handicap.

Bonne rentrée à tous, et au plaisir de vous rencontrer dans nos prochains événements.

 

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 550 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 7 chargés de missions à votre écoute
En savoir plus