Editorial

EDITO DU PREMIER VICE-PRESIDENT

Publiée le 17 décembre 2020 par Sébastien RAYNAUD
Alors que la fin de l’année arrive, il est de tradition de regarder dans le rétroviseur les 12 mois qui viennent de s’écouler. Douze mois si particuliers durant lesquels je retiendrai le courage de tous, la résilience, la capacité d’adaptation de chacun et le défi qui nous aura tous animé en 2020 sur fond de crise sanitaire.
Sébastien RAYNAUD

Une année si particulière

Je tiens tout d’abord à exprimer mes meilleures pensées à toutes celles et ceux qui ont, malheureusement, été frappés par la maladie de près ou de loin. 

Nos entreprises adaptées ont été, comme l’ensemble des entreprises, durement touchées par la pandémie mondiale de la COVID 19. Mais nous avons tous fait front. Nous avons su nous adapter, être agiles, être extraordinaires.

Je tiens à remercier tous les militants, tous nos adhérents, nos administrateurs, nos délégués régionaux, nos salariés de leur investissement sans faille pour permettre le développement de l’emploi des personnes en situation de handicap.

Au cours de cette année si spéciale, l’UNEA s’est mobilisée : l’ensemble des collaborateurs a mis toute son énergie pour renforcer nos liens avec les adhérents, pour ne laisser personnes au bord du chemin et pour accompagner toutes les situations difficiles. Ce ne sont pas moins de 150 réunions en visioconférence qui se sont tenues avec les EA sur l’ensemble du territoire, avec une forte mobilisation de nos délégués régionaux. Notre académie a su également digitaliser ses pratiques pour accompagner l’ensemble des collaborateurs dans leurs acquisitions de nouvelles compétences.

De nombreuses initiatives économiques se sont construites dans la solidarité à travers des expériences dans la confection textile (masque, blouses, ...), le conditionnement de gel hydro-alcoolique, la propreté et la désinfection des locaux, la distribution de repas solidaires, le soutien aux personnes en situation de handicap à travers la plateforme 360. Nous avons réussi à faire union, et ensemble nous avons fait preuve de professionnalisme.

Un plan de soutien 

Au niveau national, nos élus se sont mobilisés et ont obtenu un plan de soutien exceptionnel qui a vu sa mise en œuvre à travers le FATEA.  Il se traduit par une réaffectation des crédits d’aides aux postes non consommés en raison notamment du recours important à l’activité partielle vers deux types d’aides : un soutien exceptionnel pour faire face à la crise sanitaire et un soutien aux investissements pour préparer et dynamiser la sortie de crise. Ces aides sont venues aider les plus fragiles et encourager les plus innovants. Près de 100 M€ ont pu ainsi être mobilisés.

Fin septembre, notre angoisse reposait sur le risque d’un PLF 2021 redimensionné aux regards des impacts de la crise. Mais nous avons maintenant la certitude que le gouvernement nous accompagne en maintenant la dynamique du cap vers l’entreprise inclusive : nous pouvons nous féliciter de l’inscription de 1 000 aides aux postes socles au PLF 2021 et le soutien à 3500 postes pour les nouvelles expérimentations. On pourrait se dire on a fait le job ! Non, car malgré toute cette mobilisation, il faut être conscient que la crise économique ne va pas épargner nos structures et que certaines risquent de se retrouver en grandes difficultés.

C’est pour cela qu’au travers de l’axe 2 du FATEA, l’UNEA s’engage dans la démarche de consortiums nationaux pour faire réseau et jouer la carte de la relocalisation d’activités avec dans un premier temps les métiers de la confection textile, de l’automobile et du numérique. Ces initiatives seront, nous l’espérons, dupliquées et reprises dans d’autres secteurs afin de générer du business pour nos entreprises et créer un maximum d’emploi pour les personnes en situation de handicap qui risquent, on le sait, d’être encore les premières victimes sur le marché de l’emploi.

Tout n’est pas parfait et il reste de nombreuses causes à défendre et de nombreux dossiers à faire aboutir : les surcouts sociaux en Entreprise Adaptées (taux AT/MP), les surcoûts d’investissements, la création de la troisième expérimentation prévue par la loi « liberté de choisir son avenir professionnel », la mise en place du comité d’évaluation de la réforme des EA, une meilleure mobilisation du PIC EA, une reconnaissance européenne de notre modèle et bien d’autres encore.

Notre cause est juste mais le chemin sinueux et la multitude des sujets restent complexes.

L’UNEA reste vigilante et mobilisée.  L’utilisation et l’affectation complète des budgets votés par le parlement sont obligatoires. Des messages clairs concernant la mise en œuvre des expérimentations devront être prononcés, en arrêtant de bloquer le développement des Entreprises Adaptées qui n’ont pas encore pu ou souhaité expérimenter les nouveaux dispositifs CDD tremplin et EATT. L’UNEA le dénonce et l’a rappelé à Madame la ministre du travail lors de notre rendez-vous de ce début de semaine.

En 2021, l’UNEA travaillera sur ses projets et sur son organisation afin d’embarquer toutes les parties prenantes internes et externes pour construire un plan stratégique et opérationnel à 5 ans. Un séminaire interne nous permettra de poser les bases de ce travail.

C’est important car la crise sanitaire nous a appris et confirmé une chose : l’impossibilité de se projeter est très dure à vivre pour tous.

Francois Guizot a dit “Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.” Alors ne soyons pas des optimistes béats, soyons exigeants, ambitieux, conquérants mais restons optimistes ! Nous serons au rendez-vous de 2021.

L’ensemble du bureau et du conseil d’administration de l’UNEA se joignent à moi pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année. Les gestes barrières et la distanciation seront présents mais elles seront à l’image de 2020 particulières et devront rester chaleureuses, familiales et reposantes.

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir