Editorial

ETRE UTILE, PASSIONNEMENT

Publiée le 28 mars 2021 par Cyril Gayssot
Représenter toutes les Entreprises Adaptées et d’obtenir tous les moyens nécessaires pour satisfaire le développement de leur projet économique et de leur mission sociale, telle est la mission de l'UNEA.

Chaque structure si singulière dans sa taille, son histoire, sa culture, son modèle économique, compose l’Entreprise Adaptée dans toute sa puissance et dans toute son utilité pour la France. Oui, l’UNEA porte le message que nous allons réussir à relever le défi de l’emploi des personnes en situation de handicap. Je tenais également à rappeler ici que, non, l’UNEA, notre Union n’a pas pour objet d’appliquer une politique publique, c’est le rôle de l’administration publique.

Une juste compensation des surcouts 

Je tiens, dans un premier temps, tout particulièrement à remercier l’excellent travail de la commission interne du conseil d'administration sur l’analyse des niveaux de compensation des conséquences du handicap et particulièrement la notion des besoins de compensation des surcoûts résultants directement de l'emploi majoritaire de travailleurs en situation de handicap : ce travail a fait l'objet de l'actualisation de la note de notre partenaire, le cabinet Deloitte. Les résultats sont sans appels. Dès lors, fort de l’appui unanime de notre Conseil d’Administration, nous allons nous préparer à un nouveau combat pour la reconnaissance et la mise en œuvre de solutions de compensation des surcoûts résultants directement de l'emploi majoritaire de travailleurs reconnus handicapés. L’UNEA sera force de proposition, déterminée et innovante. Sébastien Raynaud travaille d’ores et déjà sur la feuille de route de mise en oeuvre.

Couvrir les besoins des structures qui ont créé de l'emploi pendant la crise sanitaire

Pour l'exercice 2021, 1 000 nouvelles aides au poste pour le « socle » sont en cours de déploiement. Elles reflètent le respect des engagements du "cap vers l'entreprise inclusive" et sont fondamentales pour renforcer la confiance des dirigeants des Entreprises Adaptées, pour bâtir et investir les conditions d'une croissance inclusive créatrice d’emplois. C’est un bon signal, qui doit encore se traduire dans la couverture de toutes les surconsommations des Entreprises Adaptées qui ont connu un développement de l'emploi en 2020 malgré la crise sanitaire : cela permettra de reconnaître ainsi la puissance des entrepreneurs sociaux des Entreprises Adaptées à prendre des risques pour développer l’emploi des personnes en situation de handicap. Avec cette nouvelle dotation, l’Etat a désormais les moyens de couvrir tous les besoins.

Une grande vigilance au regard de l'actualité

L’UNEA sera vigilante et continuera à se battre sur des sujets d'actualités : 
  • en  réclamant des avancées et de la transparence sur les problèmes de la nouvelle interface de l'ASP (EA2) qui gèrent le paiement des aides compensatoires des conséquence du handicap pour les salariés des Entreprises Adaptées,
  • en assurant le soutien à l’investissement à travers notamment le FATEA 2021,
  • en s'assurant de la mise en œuvre des chartes structurantes des comités régionaux de suivi de la réforme des Entreprises Adaptées.

Nous veillerons à ce que toutes les actions du rapport d’orientation votées lors de notre dernière Assemblée Générale en septembre 2020 avancent. L’UNEA sera aux côtés de toutes les Entreprises Adaptées, celles qui souffrent, celles qui créent et toutes celles qui revendiquent leur si précieuse utilité pour notre pays.

Les engagements du rapport dernier rapport d'orientation

Pour simplifier en trois points principaux, l’actuelle position de l’UNEA issue de son rapport d’orientation voté en septembre 2020 :
  • Obtenir les moyens nécessaires aux besoins de maintien, de développement et de la création des Entreprises Adaptées (Aide au poste Socle, FATEA 2021, simplification des dispositifs, …)
  • Accroître la promotion de l’utilité de la mission sociale des Entreprises Adaptées par la création de mises à l’emploi de personnes en situation de handicap
  • Co-entreprendre avec ses adhérents volontaires de nouveaux gisements d’activités économiques, permettant ainsi de maintenir et/ou développer l’emploi de personnes en situation de handicap

Relancer les travaux sur l'Entreprise Adaptée pro-inclusive

Avec le soutien du bureau de l'UNEA, nous avons activé un comité sur la mise en oeuvre de l’expérimentation « Entreprise Adaptée pro-inclusive ». Placé sous la Présidence de Stéphane Foisy, avec à ses côtés de Fabrice Van Kote, Emeric Charamel, Benoît Pontroué, Sébastien Raynaud, Sébastien Citerne et moi-même, nous sommes très fiers de relancer auprès de la DGEFP l’idée d’un nouveau modèle complémentaire à celui des Entreprises Adaptées : ce modèle d'entreprise dynamique et inclusive est à la croisée des chemins des Entreprises Adaptées, des acteurs économiques classiques, des ESAT.... Je tenais à remercier tous ceux qui ont participé à ce travail de qualité qui nous a permis de transmettre, le 12 mars dernier, une note technique pour alimenter le groupe de travail animé par la DGEFP.  Nous souhaitons que l'expérimentation puisse voir le jour dès cette année. Nous vous tiendrons informé des prochaines échéances, je sais qu’il y a de l’impatience à entreprendre et explorer de nouveaux possibles et de nouveaux droits pour les personnes en situation de handicap en quête d’un emploi ou en évitement d'une possible désinsertion sociale.
 
Ensemble gardons le cap, et construisons une relance inclusive.

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir