En région

Journée Régionale des Entreprises Adaptées en Normandie

Publiée le 15 Mai 2019 par Pascale ODOUX
Une trentaine de participants à la dernière Journée Régionale de Printemps le 30 avril dernier à Caen : après la parution des textes précisant le nouveau cadre d’intervention des EA… place à l’action !
La journée régionale UNEA de Normandie du 30 avril dernier à Caen, qui clôture la série des 17 journées régionales de Printemps organisées sur tout le territoire National, a été dédiée à la construction d’actions concrètes et collaboratives pour lever le défi de l’engagement national « Cap vers l’entreprise inclusive ».
Une conférence régionale des EA de Normandie organisée par la DIRECCTE le 10 avril dernier, en présence de la DGEFP, a été consacrée à la présentation du nouveau cadre d’intervention des EA. 
La journée Régionale de Normandie qui a suivi a quant à elle été consacrée aux actions à mettre en œuvre pour contribuer, chacun à son niveau, et selon ses possibilités, à relever le défi que nous lance le gouvernement d’accompagner vers l’emploi 40 000 personnes en situation de handicap d’ici 2022.
Les échanges ont été l’occasion d’impulser une nouvelle dynamique territoriale basée sur la solidarité et la collaboration entre les EA du territoire pour répondre aux nombreuses questions que se posent les dirigeants face à la réforme, agir ensemble pour favoriser le changement d’échelle mais aussi pour lever les inquiétudes et les difficultés parfois rencontrées. Un constat est partagé : « nous serons plus pertinents, plus efficaces et plus intelligents ensemble que séparément ».
Trois leviers d’actions seront mis en œuvre à l’issue de la JR : 
  1. La mise en place d’outils numériques de mise en réseau et de travail collaboratif (lancement du projet « EurékA ») : ces outils sont surtout le moyen d’une collaboration interactive et participative. Ils permettront aux EA du territoire de mieux échanger, de s’informer, de s’interroger, de trouver ensemble des solutions à leurs problématiques, de mieux recruter et de rationaliser leurs achats et leur développement…Des formations à l’usage de ces outils numériques seront proposées gracieusement par l’EA Handyjob pour permettre aux adhérents de se les approprier et de co-construire le cadre de travail collaboratif ;
  2. L’accompagnement au changement en mobilisant les ressources du territoire : la JR a été l’occasion d’une première présentation aux EA des outils d’accompagnement (mobilisation de consultants externes…) et de financements de France Active, de la CRESS et de l’Agence de Développement de Normandie (investissements, apports en fonds propres, prêts à taux zéro,…). D’autres rencontres « plus individualisées » seront programmées permettant de diagnostiquer les besoins de chaque EA et de mobiliser les réponses appropriées en matière d’aide au conseil et de financements. Un RDV est programmé le 18 juin avec la DIRECCTE pour lui proposer de co-construire une démarche d’accompagnement visant à anticiper les impacts de la réforme et à accompagner les dirigeants dans la conduite du changement au sein de leurs entreprises (en mobilisant et en articulant à la fois le fonds de transformation national et les ressources locales)
  3. La formation des dirigeants et des collaborateurs des EA : il s’agit à la fois de permettre aux dirigeants et encadrants de s’approprier au mieux le nouveau cadre d’intervention des EA et de professionnaliser les collaborateurs des EA, en s’appuyant sur les compétences du réseau et sur l’académie UNEA. 
Plusieurs formations sont programmées en région de Normandie :
  • Le nouveau cadre d’intervention des EA : en juillet et septembre 2019 (deux sessions)
  • Etre encadrant de proximité en EA :  en novembre/décembre 2019 (une session)
Des formations « à la carte » peuvent être organisées selon les besoins des EA. Toujours dans l’esprit collaboratif, les EA pourront contribuer à construire les contenus ou à animer ces formations. L’EA All-livre propose par exemple de partager son expertise sur le management de personnes en situation de handicap psychique…Un travail collectif sera mis en place pour construire un module de formation sur ce thème répondant à de nombreuses demandes. 
 
D’autres pistes d’actions ont été évoquées : la relance des travaux par filière, le « parrainage » des EA non adhérentes pour les intégrer au réseau, la mise en place d’un groupe de travail sur la mise en place de CDD Tremplin, la création d’un poste de CIP à temps partagé entre plusieurs EA…autant d’idées à creuser ensemble dans les mois à venir !