Editorial

PLF 2017 : une forte mobilisation

Publiée le 24 octobre 2016 par Stéphane Foisy
Je vous fais part d’une forte mobilisation de toutes les forces vives de l’UNEA sur le sujet du PLF 2017. En effet, la parution des bleus budgétaires nous a amené dans un sentiment de profonde inquiétude quant à l’impact du Projet de loi de Finances 2017 sur les perspectives de notre secteur.
Pourtant, près d’un demi-million de personnes handicapées sont aujourd’hui au chômage en France. Depuis plus de 10 ans, l’Entreprise Adaptée répond à cet enjeu sociétal en embauchant ces personnes grâce aux aides au poste que les parlementaires votent chaque année en loi de finances. Au cours de la dernière législature, 3 000 aides au poste permettant le retour à l’emploi durable de plus de 6 000 chômeurs en situation de handicap sur l’ensemble du territoire français, ont été votées. 
Rompant avec cette dynamique, le Projet de loi de Finances 2017 ne prévoit à ce stade aucune aide au poste supplémentaire malgré les besoins d’ores et déjà constatés et la nécessité pour les Entreprises Adaptées de projeter leur développement.
Déconnectée de la réalité de terrain, cette non projection est particulièrement dommageable pour la compétitivité de notre pays. Actuellement, près de 700 emplois de personnes en situation de handicap sont déjà en attente de leur financement. Nous allons être en incapacité de répondre aux besoins des personnes les plus éloignées du marché du travail.
Pour cette raison et en adéquation avec la réalité de terrain, l’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA) souhaiterait que 1 000 emplois aidés pour l’année 2017 soient votés par le Parlement. Cette disposition enverrait un signal particulièrement positif à nos concitoyens handicapés et marquerait un premier pas vers un contrat pluriannuel ambitieux.
Ces aides au poste représentent un investissement performant pour l’État. Selon une étude KPMG France de septembre 2016, pour 1 000 aides au poste créés, l’État dépense 16 millions d’euros (aides au poste et subvention spécifique) pour une recette de 27 millions d’euros soit un gain de 11 millions d’euros
Nous travaillons aujourd’hui avec les parlementaires pour qu’un amendement, prévoyant le soutien à la création de 1000 nouveaux postes et l’augmentation du budget de la subvention spécifique en proportion des nouveaux postes créés, soit voté.
Le conseil d’Administration de l’UNEA, nos délégués Régionaux et nos Adhérents se mobilisent actuellement pour que notre démarche aboutisse. C’est tous ensemble que nous devons valoriser notre modèle et prouver son efficacité économique et sociale.
Nous ne manquerons pas de vous tenir informés au cours des journées régionales d’Automne qui commencent prochainement et dont vous trouverez les dates dans cette newsletter.

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 482 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 155 sessions de formations en 2016
En savoir plus