Covid 19

QUATRIEME MESURE DE L’IMPACT DE L’ÉPIDÉMIE DU COVID-19 SUR LES ENTREPRISES ADAPTEES

Publiée le 01 Novembre 2020 par Sébastien CITERNE
L'UNEA publie son quatrième point de conjoncture synthétique de l'impact de l'épidémie du COVID-19 sur les Entreprises Adaptées - Enquête menée du 21 septembre au 2 octobre
A la fin du mois de mars 2020, l’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA), a engagé une démarche de mesure d’impact de la crise sanitaire de la COVID-19 sur le fonctionnement des Entreprises Adaptées. La première enquête a été réalisée après 15 jours de confinement. Ce rapport donnait une tendance générale sur les premières conséquences de l’épidémie et du confinement, sur les mesures mises en place pour assurer la sécurité sanitaire des salariés et une estimation de la perte d’activité instantanée au sein des Entreprises Adaptées. 
Deux semaines plus tard, nous avons réalisé une seconde étude afin de présenter une situation actualisée de la santé des Entreprises Adaptées et de partager aux partenaires économiques et institutionnels les points de vigilance à accorder pour assurer la pérennité et le maintien des activités économiques d’un secteur essentiel à la vie économique et sociale du pays. 
La troisième enquête a été menée début mai, avant les annonces d’un déconfinement progressif.  Cette enquête permettait d’actualiser les informations recueillies lors des premières versions et permettait également de mesurer les attentes que les Entreprises Adaptées formulaient sur le plan de soutien sectoriel en préparation dans le cadre du FATEA  et sur l’appropriation des mesures liées au protocole de déconfinement.
Nous vous proposons ici la quatrième situation de mesure de l’impact de la crise de la Covid-19 sur les Entreprises Adaptées.

RAPPEL DE LA METHODE

La collecte des données de cette étude a été faite sur la période s’écoulant du 21 septembre au 2 octobre. L'enquête a été réalisée de manière digitalisée (par un questionnaire en ligne) auprès de l’ensemble des Entreprises Adaptées agréées en France métropolitaine et dans les DOM. Des relances journalières ont été réalisées en s’appuyant sur les chargés de mission de l’UNEA. Cette enquête a été menée en collaboration avec la DGEFP qui a informé ses services déconcentrés (DIRECCTE.) de la démarche.
Le questionnaire comportait 41 questions.
Le traitement des réponses a débuté dans la foulée.  
239 Entreprises Adaptées ont répondu à cette enquête représentant ainsi 31 % de l’ensemble des EA de France. Le nombre de répondants a fortement diminué (-35%). Cette diminution pouvant s’expliquer par une forte période de mobilisation des dirigeants des structures dans la rédaction de leur CPOM  et de leur demande d’aide dans le cadre du FATEA.
 

UNE SITUATION QUI S’EST AMELIOREE DANS UN CONTEXTE D’EXTREME FRAGILITE 

Cette 4ème étude montre que la situation globale des Entreprises Adaptées s’est améliorée (73% des répondants) mais que le contexte d’une nouvelle accélération de la propagation du virus peut fragiliser à tout moment.
Les principaux résultats de cette enquête sont :
  • un recours à l’Activité Partielle en forte baisse, entrainant en cascade une baisse moyenne du recours au télétravail
  • des prévisions moyennes d’atterrissage du chiffre d’affaires au 31 décembre en baisse de plus de 25% par rapport à l’exercice 2019
  • une baisse moyenne des effectifs depuis le début de l’année qui approchent les 10%
  • une dégradation des délais de paiements des clients (+13%)
Le plan de soutien négocié par l’UNEA dans le cadre de la gestion du FATEA 2020 est très majoritairement connues des dirigeants d’Entreprises Adaptées. 
Sur son axe 1, il est jugé comme :
  • facile à mettre en œuvre (82%)
  • répondant aux attentes des structures (69%)
  • couvrant globalement les besoins (53%)
Sur l’axe 2, les aides les Entreprises Adaptées mobiliseront majoritairement les aides pour :
  • la poursuite de l’effort d’investissement
  • l’accompagnement à la modernisation de l’EA
  • l’aide au développement commercial

Les Entreprises Adaptées se mobiliseront majoritairement à la poursuite de l’effort d’investissement et l’accompagnement à la modernisation afin de créer les conditions de l’emploi, sous toutes ses formes, auprès des personnes en situation de handicap : pour plus de 92% des 800 Entreprises Adaptées.

Dans un contexte difficile, d’une estimation de baisse de leur chiffre d’affaires d’environ 25% et d’une dégradation des délais de paiements des factures clients, les Entrepreneurs Sociaux que sont les Dirigeants d’Entreprise Adaptée gardent confiance et vont oser tenter d’entreprendre et continuer leur dynamique de croissance inclusive, créatrice d’emploi auprès des personnes en situation de handicap.

La mobilisation des crédits du plan de soutien aux EA est importante.

 

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 560 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 7 chargés de missions à votre écoute
Découvrir