En région

Travailleurs handicapés en entreprise : on est loin du compte !

Publiée le 20 November 2017 par UNEA Communication
L’œil du 20h, programme de France 2, s’est interrogé sur l’embauche des travailleurs handicapés en entreprise classique.

Depuis 1987, la loi indique qu’une entreprise de plus de 20 salariés doit employer au moins 6% de travailleurs handicapés. Le constat est tel que 45% des entreprises n’atteignent pas ce taux.

Devoteam, spécialisée dans le numérique, compte moins de 3% de travailleurs handicapés et pour le secrétaire générale de l’entreprise, difficile de faire mieux: “On n'arrivera jamais à 6% !” concède-t-il. “Pourquoi ? “Nous sommes 2000, il faudrait embaucher 120 ingénieurs informaticiens (handicapés NDLR), on ne les trouvera jamais sur le marché.” En cause : un problème de qualification chez les personnes handicapées.
Mais pas seulement. selon les associations, il y a aussi des préjugés qui persistent:
“On a une vision de la personne en situation de handicap, trop souvent négative. Quand on la regarde, au lieu de regarder ses potentiels, ses compétences, son talent, on regarde plutôt ses manques, ses difficultés", déplore Jean-Louis Garcia, président de la fédération des Apajh (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés).
Certaines entreprises arrivent à atteindre leur taux en faisant appel aux Entreprises Adaptées en sous-traitance comme c’est le cas pour Schneider qui fait appel aux services d’ATF GAIA. “C’est complémentaire », explique le président de l’Entreprise Adaptée Sylvain Couthier. « Nous démontrons que nous pouvons être une entreprise performante. »

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 550 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 7 chargés de missions à votre écoute
En savoir plus