UNEA en action

Un colloque 2019 riche en échanges

Publiée le 14 Juin 2019 par Stéphane CAHEN
Dans le cadre de l'engagement national "Cap vers l'entreprise Inclusive", le colloque de l'UNEA dont la thématique portait sur « Une nouvelle dynamique pour l’emploi des personnes en situation de handicap » a connu un beau succès.
Une semaine après le Salon handicap Emploi Achats responsables dont l’objectif était de faire mieux connaître notre modèle des décideurs du milieu économique classique, le colloque se voulait un moment d’échanges et de travail centré sur les opportunités de développement permises aux entreprises adaptées dans le cadre d'une réforme importante: il fallait à la fois aborder les difficultés et valoriser les réussites.

Des échanges riches et des annonces intéressantes

La première table ronde réunissait des représentants de l’Etat : Jean Marie MARX, Haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, Marine Neuville responsable de la METH à la DGEFP, des partenaires : Didier Eyssartier, DG de l'Agefiph, Denis Dementhon de DG France Active, des Entreprises Adaptées Stephane Foisy représentant également EUcie, Alexandra Miailhe de l'EA Saprena, Denis Simiand de la SCOP NEA.

Jean-Marie Marx, Haut-commissaire auprès de Mme la ministre du travail a rappelé que l’objectif de 40 000 mises en emploi d’ici 2022 était un objectif ambitieux qui était partagé. Il a insisté sur le fait que les entreprises adaptées pourront compter sur l’accompagnement de l’Etat au travers du fonds d'accompagnement à la transformation (28m€), du Plan d’Investissement Compétences dédié aux EA expérimentant les dispositifs CDD Tremplin et EATT (50M€) et d’un accès aux financements des « Pactes régionaux » signés récemment entre l’Etat et les Conseils régionaux. 
L’Agefiph prendra toute sa part pour relever le défi de l’emploi des personnes en situation de handicap a assuré son Directeur Général. En annonçant que les entreprises adaptées pourront désormais mobiliser les aides de l’Agefiph pour tous les postes non aidés et que l'ensemble des délégations territoriales de l'Agefiph seraient mobilisées et que pour cadrer ces engagements une convention avec l’UNEA était en cours de finalisation.
La DGEFP s’est engagée à mobiliser tous les acteurs concernés par ce défi de l’emploi en EA: Etat, parties prenantes du secteur, Agefiph, SPE. Elle a également pris note des inquiétudes des dirigeants sur la "lourdeur" des dossiers des CPOM
Enfin France Active a réaffirmé que par sa présence dans les régions il restait un partenaire solide pour les entreprises adaptées au travers de ces Pactes (Emergence, création, développement, transformation, relance) pour aider à la transformation et au changement d’échelle des entreprises à but social.

Les témoignages des Entreprises Adaptées

Pamela Bryant, fondatrice de l’EA Deastance services à Poitiers et Alexandra Miailhe de L’EA Saprena située à Nantes ont apporté leurs témoignages de dirigeante sur les évolutions de leurs EA respectives.
Deastance services vient de procéder à l’embauche de 11 CDD tremplin dans le cadre d’un marché qu’elle a remporté en co-traitance. Son partenaire économique s’engageant à réaliser les 30% de sorties positives prévues dans cette expérimentation.
Pour Saprena, le témoignage portait sur le changement de gouvernance opéré. En devenant une SCIC, Saprena en est à son deuxième changement de statut en quelques années, son but : associer une perspective inclusive renforcée et une performance économique accrue.

Une virgule humoristique

Vivien Laplane a conclu la matinée par sa conférence théâtralisée. Comédien, auteur, sourd de naissance il se définit lui-même comme « un YouTubeur sourd qui a la parole ».
 « Ce n’est pas la surdité qui nous met en situation d’handicap mais ce sont les aménagements, les conditions de vie, de travail qui ne sont pas adaptés à notre particularité ». Des propos de circonstances.

5 Ateliers thématiques

  • Les surcouts d'investissement liés aux conséquences du handicap ;
  • Rendre accessible l'expression et la réalisation du projet professionnel de vos salariés ;
  • Recrutement, CDD Tremplin … diversifiez vos partenaires de l’emploi ;
  • Changer d’échelle en conservant sa finalité sociale, les stratégies et les conditions de réussite de votre projet ;
  • Plafond, plancher, ecrêtage, maîtriser les impacts sur votre modèle économique ;
Ces ateliers ont permis de mesurer les besoins d’accompagnement nécessaires aux Entreprises Adaptées et de lister certaines difficultés dont l’UNEA s’est saisie et qu’elle portera auprès de ses interlocuteurs. 
Nous produirons les actes de ces ateliers dans les prochains jours

Le grand témoin

Le colloque s’est achevé par la conférence de notre grand témoin:  Alexandre Jost, fondateur de la Fabrique Spinoza, think-tank du bonheur citoyen. Dans ses propos introductifs, il s'était interrogé:  « et si l’entreprise adaptée devenait LE modèle pour toutes les entreprises ? ».
Sa conclusion fut :
ce que vous faites – la prise en compte du handicap- n’est rien moins qu’une manière systémique de tout reconsidérer, via ce prisme vous redessinez tout : l’entreprise, la gouvernance, le management la formation, les rémunérations, les rapports humains… vous êtes en train d’inventer une autre manière d’être ensemble ! 

Rendez-vous en 2020

Le prochain congrès de l'UNEA se tiendra dans la métropole Lilloise

 
 

 

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir