UNEA en action

Une dynamique présente mais des difficultés de recrutement qui s'intensifient

Publiée le 11 janvier 2022 par Sébastien CITERNE
L'UNEA a mené une enquête de situation et de perspective auprès des Entreprises Adaptées entre le 2 et 15 décembre dernier. Plus de 200 Entreprises ont apporté leur contribution. En voici les principales tendances.
Mesure d'impact

Un panel représentatif

Le panel des 209 répondants est représentatif des Entreprises Adaptées. Toutes les régions de France et des DOM sont représentées et le taille des Entreprises Adaptées ayant répondu se trouve dans les mêmes proportions que la taille moyenne de l'ensemble des Entreprise Adaptées. Au niveau de la mise en oeuvre des expérimentations, 54% des Entreprises Adaptées qui ont répondus sont engagées dans au moins une expérimentation.

Un niveau d'activité global qui traduit une bonne dynamique

Comparativement à l'exercice 2020

73% des Entreprises Adaptées annoncent une progression de leur chiffre d’affaires entre 2021 et 2020.

 

18 % des Entreprises Adaptées annoncent une stabilisation de leur chiffre d’affaires entre 2021 et 2020.

 

9 % des Entreprises Adaptées annoncent une baisse de leur chiffre d’affaires entre 2021 et 2020.

Comparativement à l'exercice 2019

51 % des Entreprises Adaptées annoncent une progression de leur chiffre d’affaires entre 2021 et 2019. 

16 % des Entreprises Adaptées annoncent une stabilisation de leur chiffre d’affaires entre 2021 et 2019.

33 % des Entreprises Adaptées annoncent une baisse de leur chiffre d’affaires entre 2021 et 2019. 

Prévision d'atterissage 2021 et perspectives économiques 2022

Un peu plus de la moitié des répondants (52%) tablent sur résultat exédentaire pour l'exercice 2021. 24% des structures devront faire face à un résultat 2021 négatif.

Pour 2022, les perspectives de développement d'activités concernent 60% des Entreprises Adaptées pendant que 34% tablent sur une stabilité de leur chiffres d'affaires.

Sollicitation de l'activité partielle

Ce sont un peu plus de 36 % des Entreprises Adaptées qui ont mobilisé de l’activité partielle en 2021.

Pour les 76 structures déclarant avoir utilisé l’activité partielle, la volumétrie horaire s’élève à pratiquement 457 000 heures dont près de 55 000 heures (près de 13%) liées à des salariés à risque placés à l’isolement. 

L'impact de la mobilisation de l'activité partielle s'élève donc à près de 175 EQTP annualisé (en considérant que 70% des heures mobilisées en activité partielle correspondent à des salariés en situation de handicap). Si nous extrapolons  sur la population générale des EA, l'impact global dépasse les 500 EQTP.

Les difficultés de recrutement

Plus de 75% des Entreprises Adaptées déclarent des fortes difficultés de recrutement  de personnel en situation de handicap et plus de 50% ont actuellement encore des offres d'emploi déposées auprès des acteurs du SPE mais non satisfaites.

40% des Entreprises Adaptées indiquent que les profils de postes envoyés ne correspondent pas aux prérequis et aux contraintes du poste. 

Pour compenser ces difficultés de recrutement et un absentéisme à la hausse, 33% des structures ont du avoir recours au recrutement de personnes sans RQTH ou d'intérimaires pour pallier cette difficulté et assurer les productions.

 

 

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir