UNEA en action

L’UNEA pour un partage d’expériences avec KEAD

Publiée le 22 septembre 2017 par UNEA Communication
Le 6 septembre dernier s’est tenu à Séoul, en Corée du Sud, le 1er forum international pour l’emploi de personnes en situation de handicap, en présence du Premier Ministre Coréen et du Ministre du Travail Coréen.
L’UNEA, représentée par Manuel Bonnet, membre du Bureau, et Jean-Marc Froger, administrateur et Président de EuCIE, a été invitée à prendre la parole pour exposer le modèle français « Entreprise Adaptée ». 
 
Le forum a été le lieu d’un partage d’expériences entre les différents pays présents, « expériences basées sur l’organisation de l’UNEA pris en exemple sur l’aspect professionnalisation et la multiplicité de ses filières métiers », explique Manuel Bonnet. 
 
L’obligation d’emploi en Corée est fixée à 3.2%. Aujourd’hui, elle atteint 2.14%. « Le gouvernement coréen est fortement motivé à améliorer cette politique et favoriser l’emploi des personnes en situation de Handicap », précise le dirigeant de Fastroad. 
 
Le modèle coréen s’appelle « l’entreprise standard ». Elle a pour mission d’employer dans ses effectifs 30% des personnes lourdement handicapées. 
 
Très engagée, KEAD (Korea Employment Agency for the Disabled), organisatrice de ce salon, subventionne la totalité des investissements liés aux nouveaux projets. « Nous avons été frappés par cette passion des individus à accompagner les personnes en situation de handicap dans l’emploi », nous confie t-il.
 
Organisation publique dépendant du Ministère de l’Emploi et du Travail Sud-Coréen, KEAD est composée de 18 branches et de 5 centres de formation pour les personnes en situation de handicap répartis sur l’ensemble du territoire Sud-Coréen. Actuellement, 1 000 personnes travaillent pour l’organisation. 
 
KEAD est la principale partie prenante pour l’application du système de quotas pour l’emploi des personnes en situation de handicap. L’organisation offre également divers services tant pour les personnes handicapées que pour les employeurs tels que le placement en milieu de travail, la formation professionnelle, le support technologique auxiliaire, la subvention pour l’emploi, etc. 
 
« Cet événement nous a permis d’échanger avec les organisateurs de KEAD et leurs invités, Ministres et Députés coréens et japonais ainsi qu’avec des experts du secteur du handicap européens et internationaux », indique Jean-Marc Froger. 
 
Une large place a été faite à EuCIE, soulignant l’importance de confédérer plusieurs pays vers une convergence qu’est l’emploi pour les personnes en situation d’handicap, et la nécessité de promouvoir le modèle entrepreneurial inclusif.
 
Ce premier événement va permettre de construire un partenariat KEAD/UNEA basé sur un partage d’expériences. « Nous avons évoqué la possibilité d’organiser des salons communs et d’aider les coréens dans l’émergence de nouveaux métiers », indique Manuel Bonnet.