UNEA en action

DYNAMISER L'ACCES A L'ENTREPRISE ADAPTEE

Publiée le 19 décembre 2020 par Sébastien CITERNE
Retrouvez l'interview de Pamela Bryant, Administratrice de l'UNEA et Déléguée Régionale Nouvelle-Aquitaine depuis 2011.

Quel est votre engagement au sein de l'UNEA ?

Nouvellement élue au Conseil d’administrationau et au Bureau de l'UNEA en tant que Secrétaire. Je suis notamment en charge des sujets liés à l’emploi et la formation. 
Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, je suis dirigeante et fondatrice de Deastance Services, entreprise adaptée créée en 2010 sur la technopole du Futuroscope et spécialisée dans la relation client, la rédaction web et la transcription audio.

Le sourcing est aujourd'hui un enjeu capital de la création d'emploi. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur cette mission ? 

La raison d'être de l'UNEA est en effet d'accompagner le développement des créations d'emplois pour les personnes en situation de handicap. C'est dans cet esprit que l'équipe dont je fais partie souhaite faciliter l'accès à la formation et à l'emploi. Il faut créer du lien et des passerelles entre les demandeurs d'emploi en situation de handicap, les entreprises adaptées et les entreprises classiques. Le sourcing permet de répondre à cet enjeu capital. Nous travaillons notamment à la création d'un parcours adapté aux demandeurs d’emploi travailleurs handicapés. Ce parcours se veut global : du sourcing jusqu’aux possibilités de sortie, en intégrant la formation et la mise en relation avec des entreprises classiques privées ou publiques. 
Pour cela, je vais m’appuyer sur les conventions déjà en place afin de poursuivre ou de relancer une dynamique avec les salariés de l’UNEA et les organismes partenaires comme les acteurs du SPE (Pôle emploi, CAP EMPLOI, Missions Locales), l'Agefiph ou la DGEFP.

Emploi et formation : vaste sujet… Quels sont les axes de travail sur lesquels vous allez vous concentrer ?

  • L’axe prioritaire est le sourcing des candidats pour intégrer une entreprise adaptée. Nous sommes pour cela en relation avec la plateforme de l’inclusion  portée par le Haut-commissaire à l'emploi et à l’engagement des entreprises et la start-up d’état ITOU. La plateforme est en cours de développement, mais une version beta est d'ores et déjà accessible en ligne. Nous avons là un outil prometteur et qui vient en complément des mécanismes habituels de sourcing des entreprises adaptées.
  • Le deuxième axe important est la sortie en emploi durable, en lien avec les expérimentations comme le CDD Tremplin ou l'EATT. Nous travaillons dans cet objectif depuis plusieurs mois  maintenant avec Co-Savoirs sur la création d'une plateforme : jobinclusif.fr . Encore une fois, il s'agit de créer du lien entre entreprises adaptées et entreprises classiques pour faciliter l'inclusion des travailleurs en situation de handicap. Cet outil permettra ainsi de rendre visibles les CV anonymisés de nos collaborateurs ayant fait la demande d'une sortie de l'EA dans le cadre de leur projet professionnel. Les entreprises classiques souhaitant recruter pourront donc rechercher les entreprises adaptées correspondant à leur secteur d'activité et à leur territoire, se mettre en lien avec elles et rencontrer les candidats répondant à leurs besoins.
  • Enfin, un dernier axe consiste à modéliser les parcours de formation des salariés des entreprises adaptées en s’appuyant sur les dispositifs de financement disponibles (PIC EA, OPCO, etc.). Nous menons ce travail en lien avec le rapport d’orientation de l'UNEA  et les consortiums, mais également avec tous les métiers que nous pouvons trouver actuellement en entreprise adaptée et ceux que nous pourrons y développer à l'avenir. 

Pour développer l'emploi et la formation des TH, vous vous inspirez du travail de terrain ? 

En effet, ma priorité est d'identifier les actions efficientes sur le terrain. Les Entreprises Adaptées sont créatrices d'emplois. Elles développent des méthodes et des parcours d'inclusion qui fonctionnent à leur échelle. Il faut les accompagner dans ces démarches et s'en inspirer pour dupliquer les modèles sur l'ensemble du territoire. Les échanges et les rencontres sont donc primordiaux. Il faut pouvoir identifier les réussites, les écueils, les partenariats possibles pour développer des synergies. Depuis 2 ans, les EA n'ont cessé d'innover autour des expérimentations comme les CDD Tremplin ou les EATT. Nous voyons aujourd'hui les résultats de cette dynamique, et ce n'est qu'un début. Les EA pro inclusives et les EA pénitentiaires vont suivre et vont venir renforcer les possibilités de formations et de créations d'emploi. S'inspirer du terrain pour essaimer les modèles efficients, c'est le principe même de notre action.
 

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir