En région

Implantation de la première Entreprise Adaptée française en milieu carcéral au Centre Pénitentiaire de Muret

Publiée le 13 décembre 2021 par Viviane TICHIT
ENVOI Insertion et Handicap crée la première Entreprise Adaptée Pénitentiaire en partenariat avec le Centre pénitentiaire de Muret.

Des détenus en situation de handicap ont démarré une activité de démantèlement des DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques), ce lundi 29/11/2021, grâce à l’implantation de la première Entreprise Adaptée en milieu carcéral par ENVOI Insertion et Handicap en partenariat avec le Centre Pénitentiaire de Muret. Cette expérimentation rendue possible par l’article 77 de la loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, a pour objectif de donner un accès au travail aux personnes incarcérées en situation de handicap et d’introduire une nouvelle démarche d’accompagnement social et professionnel favorisant leur réinsertion.

10 établissements pénitentiaires en France, dont le Centre Pénitentiaire de Muret, ont été retenus pour le déploiement d’Entreprises Adaptées in situ. Nos équipes, associées à celles du Centre Pénitentiaire de Muret, sont fières de porter l’implantation de la première Entreprise Adaptée de France en milieu carcéral. Ce projet innovant au service de l’inclusion, se fait dans la continuité des valeurs portées par ENVOI Insertion et Handicap depuis sa création en 1996.

Le DEEE : une activité écologique accessible aux détenus en situation de handicap

La collecte et le traitement DEEE est une activité historique d’ENVOI Insertion et Handicap. Chaque année, nos équipes traitent près de 100 tonnes de DEEE avec la labellisation ECOLOGIC.
« En plus de pouvoir s’appuyer sur notre savoir-faire technique, le traitement des DEEE offre une activité facilement transposable pour le secteur pénitentiaire » explique Nicolas Larroque, Directeur des Ressources Humaines d’ENVOI :

  • Les gestes métiers sont accessibles. Leur relative répétitivité permet d’ajuster un rythme de travail individualisé sur l’ensemble des typologies de démantèlement.
  • Les activités de DEEE apportent des débouchés professionnels porteurs dans les filières de recyclage et également dans les métiers liés à la réparation et au traitement de matériel informatique.
  • Notre expérience du DEEE nous permet d’envisager le déploiement d’une activité pérenne de par sa rentabilité économique.

 

Un projet d’implantation en 4 étapes en faveur de la création d’emplois

Pour la réussite de l’implantation de l’Entreprise Adaptée, nos équipes pluridisciplinaires ont prévu un déploiement progressif de l’activité en 4 phases sur 2 ans. L’objectif est de diversifier les compétences et consolider la filière de DEEE dans le Centre Pénitentiaire de Muret.L’intégration des équipes de détenus sera progressive pour faciliter la montée en compétence. « Au total, nous prévoyons de créer 12 emplois, dont 8 emplois de détenus en situation de handicap. L’activité doit permettre le démantèlement de plus de 268 tonnes de DEEE, soit 124 tonnes la première année puis 144 tonnes la seconde année » commente Thierry Pajaud, Directeur d’ENVOI Insertion et Handicap.

Préparer la réinsertion des détenus diminue le risque de récidive

Selon l’ATIGIP (l’Agence du Travail d’Intérêt Général et de l’Insertion Professionnelle), l'insertion professionnelle est un facteur déterminant de prévention de la récidive. Ainsi la création de l’Entreprise Adaptée avec la mise en place d’un accompagnement social professionnel spécifique par ENVOI Insertion et Handicap, a pour objectif de faciliter la réinsertion des détenus. ENVOI justifie de près de 10 ans d’expérience et de savoir-faire dans l’accompagnement socioprofessionnel de salarié(e)s en situation de handicap : recrutement, intégration, maintien dans l’emploi et accompagnement vers l’emploi durable. « Nous savons créer des parcours, envisager des rebonds dans l’emploi au-delà de notre Entreprise Adaptée. Entre 15 et 20 % des salarié(e)s de notre Entreprise Adaptée rejoignent chaque année une entreprise du milieu ordinaire » décrit Léa Pastorelli-Sacristan, Conseillère en Insertion professionnelle (ce chiffre est inférieur à 1 % en moyenne dans les Entreprises Adaptées en France).

Poursuivre notre engagement fort en faveur de l’emploi inclusif

Depuis 25 ans, ENVOI Insertion et Handicap est engagée en faveur de l’emploi inclusif. ENVOI Insertion et Handicap emploie aujourd’hui plus de 110 salarié.es, dont plus de 50 % en emploi d’inclusion (salarié(e)s en transition professionnelle ou en situation de handicap). Plus de 1 000 collaborateurs ont été formés et accompagnés vers l’emploi durable depuis notre création. Des contacts ont été initiés depuis plusieurs années par ENVOI Insertion et Handicap et les centres de détention. Nous avons accueilli dans nos activités des détenu(e)s bénéficiant d’aménagement de peine, notamment en situation de Placement sous Surveillance Electronique (PSE). « Notre volonté d’être acteur de cette expérimentation se fait dans la continuité de nos ambitions inclusives. Des projets futurs pourront venir enrichir ce partenariat pour enrichir la collecte DEEE, diversifier les activités (réparation, recyclage…) ou encore pour soutenir la création de parcours pour les détenus à la sortie de leur incarcération » conclue Jean-Marc Thomas, Président d’ENVOI Insertion et Handicap.

L'inauguration de l'Entreprise Adaptée a eu lieu le jeudi 2 décembre 2021 au Centre Pénitentiaire de Muret en présence des ministres du Travail Elisabeth Borne et de la Justice Éric Dupont-Moretti : https://www.linkedin.com/posts/envoi-insertion-handicap_ea-deee-atigip-activity-6872180800092274688-w9In

Retrouvez les informations sur l'Entreprise Adaptée en milieu pénitentiaire sur notre page dédiée

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir