UNEA en action

Tenir bon le « Cap vers l’Entreprise Inclusive » !

Publiée le 26 octobre 2022 par Sébastien CITERNE
Le 17 octobre dernier, une délégation de l'UNEA emmenée par notre président, Sébastien Raynaud, accompagné de Pamela Bryant, vice-présidente, et de Sébastien Citerne, délégué général, a rencontré, Olivier Dussopt, Ministre du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion.
Rencontre UNEA Olivier DUSSOPT, ministre du travail, 17 octobre 2022

L'objectif de plein emploi

A cette occasion le ministre a rappelé combien il est attentif à ce que l’objectif de plein emploi puisse bénéficier à tous ceux qui sont éloignés du marché du travail, notamment les personnes en situation de handicap. Il a confirmé que dans cette perspective le gouvernement comptait sur les Entreprises Adaptées qui répondent à deux objectifs : 
  • permettre à des personnes handicapées d’exercer un véritable emploi salarié, dans un environnement professionnel qui propose un accompagnement du handicap,
  • permettre à des personnes handicapées en Entreprise Adaptée de continuer leur parcours professionnel au sein d’entreprises « classiques », après une période de reprise de confiance ou d’acquisition de compétences via une phase de formation,  dans le cadre des CDD tremplin notamment.
Le Ministre a donc confirmé l’appui du gouvernement aux Entreprises Adaptées avec un budget 2023 en hausse de 466 à 494 millions d’euros pour financer les aides aux postes et les expérimentations. Sébastien Raynaud, s’en est réjoui mais n’a pas manqué de faire part de ses inquiétudes au Ministre, quant au besoin de flexibilité de l’enveloppe budgétaire en cas d’une augmentation du Smic trop forte en 2023. Autre bonne nouvelle : le ministre a confirmé également que le PIC EA sera prolongé en 2023 pour un montant de 24 millions. Il a également confirmé une dotation de 15 M€ pour soutenir un FATEA 2023. Le Président a rappelé la nécessité d'avoir un lancement de l'appel à projet avant la fin du premier trimestre 2023 afin que les Entreprises Adaptées puissent notamment construire des projets structurants. 
Lors de cet échange constructif, certaines difficultés rencontrées par les Entreprises Adaptées ont également été abordées telles les difficultés de recrutement, la simplification des titres de travailleur handicap, les surcoûts sociaux et d’investissement ou encore le devenir des expérimentations en cours. Une attention particulière a été portée aux impacts de la crise énergétique sur les Entreprises Adaptées ayant notamment des activités industrielles.

La volonté de co-construire une nouvelle feuille de route

Le Ministre a fait part de sa volonté qu’une nouvelle feuille de route pour l’emploi des personnes handicapées soit élaborée. Le chantier France Travail et les réflexions dans la perspective de la Conférence nationale du Handicap du printemps 2023 permettront d’aboutir à la proposition de mesures nouvelles, dont certaines en lien direct avec nos Entreprises Adaptées. Les travaux menés dans ce cadre associeront les acteurs de terrain. Parmi les mesures prioritaires le ministre a exprimé la nécessité d’améliorer le pilotage des financements alloués, avec la mise en œuvre d’un nouvel outil et d’indicateurs simples et accessibles partagés avec notre union.
Le Président a confirmé au Ministre cette nécessité pour les dirigeants d’Entreprises Adaptées, d’avoir une plus grande lisibilité pour mettre en œuvre leurs projets et lui a assuré qu’il pourrait compter sur l’engagement de l’UNEA et de l’ensemble de ses adhérents,  pour participer activement à la dynamique en faveur de l’emploi des personnes handicapées. 
 

Pourquoi adhérer ?

Ensemble, développons l'emploi dans les Entreprises Adaptées
Militons pour une société solidaire et inclusive,
participons au développement de l'entrepreneuriat adapté 
  • 580 entreprises adhérentes
  • 1er réseau représentatif des EA
  • 15 collaborateurs à votre écoute
Découvrir