Covid 19

TROISIÈME MESURE DE L’IMPACT DE L’ÉPIDÉMIE DU COVID-19 SUR LES ENTREPRISES ADAPTEES

Publiée le 29 Mai 2020 par Sébastien CITERNE
L'UNEA publie son troisième point de conjoncture synthétique de l'impact de l'épidémie du COVID-19 sur les Entreprises Adaptées - Enquête menée du 4 au 11 mai

A la fin du mois de mars 2020, l’Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA), publiait un premier rapport de conjoncture sur les activités économiques du secteur après 15 jours de confinement de la population pour endiguer la propagation du COVID-19. Ce rapport donnait une tendance générale sur les premières conséquences de l’épidémie et du confinement, sur les mesures mises en place pour assurer la sécurité sanitaire des salariés et une estimation globale de la perte d’activité instantanée au sein des Entreprises Adaptées.

Deux semaines plus tard, un second rapport permettait de présenter une situation actualisée de la santé des Entreprises Adaptées et partager aux partenaires économiques et institutionnels les points de vigilance à accorder pour assurer la pérennité et le maintien des activités économiques d’un secteur essentiel à la vie économique et sociale du pays.

Nous vous proposons ici une troisième situation de mesure de l’impact de la crise sur les Entreprises Adaptées.

Rappel de la méthode

La collecte des données de cette étude a été faite sur la période s’écoulant du 4 au 11 mai. L'enquête a été réalisée de manière digitalisée (par questionnaire Internet) auprès de l’ensemble des Entreprises Adaptées agréées en France métropolitaine et dans les DOM. Des relances journalières ont été réalisées en s’appuyant sur les Chargés de mission de l’UNEA et certains services des DIRECCTE.

Le dépouillement des réponses a débuté dans la foulée.

378 Entreprises Adaptées ont répondu à cette enquête représentant ainsi 49% de l’ensemble des EA de France. Le nombre de répondants a progressé de 19% par rapport à l’enquête précédente.

Une évolution de la situation qui nécessite une attention particulière

Cette étude montre que les conséquences immédiates sans un plan de soutien spécifique

L’impact sur les ressources humaines est fort :

  • 79% des structures répondantes ont prévu de geler leurs projets de recrutements.
  • 44% ont déjà prévu de ne pas renouveler les contrats en cours au-delà de leurs termes
  • 17% envisagent déjà des licenciements économiques avant la fin de l’été.

La dynamique économique risque également d’être fortement impactée puisque 72% des répondants prévoient de reporter leur programme d’investissements.

Le plan de soutien négocié par l’UNEA dans le cadre de la gestion du FATEA 2020 est capital pour soutenir les Entreprises Adaptées dans ce contexte. Les Entreprises Adaptées revendiquent une compensation partielle des pertes d’exploitation, un soutien financier pour compenser les surcoûts liés à une exploitation dégradée, un soutien à l’investissement et un accompagnement pour le repositionnement sur de nouvelles activités économiques.